Habitat International Coalition
Réseau global pour le droit à l'habitat et la justice sociale
 
Solidarité avec les habitants du quartier populaire de Santa Filomena,Portugal, qui résistent aux expulsions et destructions de leurs maisons.
Bookmark and Share
Source: Habita - Colectivo pelo Direito à habitação e à cidade
16-07-2012

 

La démolition de logements sans alternatives adéquates et sans politique de logement pour tous et toutes est un attentat à la vie des personnes

 


Président de la Mairie de Amadora

Joaquim Moreira Raposo,

Le Portugal traverse une des crises les plus sévères de son histoire récente. Des niveaux élevés de chômage, de précarité et d’incertitude face à notre futur collectif exigent que nous agissions en conformité, notamment, à travers de la sauvegarde d’un ensemble de droits fondamentaux, tels que le droit au logement et à l’urbanisme (article 65 de la Constitution de la République Portugaise).

La démolition du quartier de Santa Filomena – sans que des alternatives viables et réalistes soient présentées à ces habitants et habitantes, aussi bien pour les personnes qui n’ont pas été recensées, il y a de cela 20 ans, comme pour les personnes qui, l’ayant été, ont vu, avec le passage du temps, changée la structure ou la dimension de leur ménage – prouvent non seulement de l’insensibilité face à la situation de vulnérabilité sociale et économique que beaucoup d’entre eux et elles traversent, comme du dépit envers la dignité des personnes, et constituent donc , pour cela, un attaque inacceptable à un des plus élémentaires droits de la démocratie portugaise. Des dizaines d’enfants, de personnes âgées, de personnes ayant des problèmes de santé et/ou étant au chômage seront mises, par la Mairie de Amadora, dans une position d’extrême vulnérabilité pouvant mettre en cause leur propre survie.

Habitat International Coalition (HIC) tient à montrer sa solidarité avec les habitant-e-s de Santa Filomena et à faire face à l’option prise par l’actuel exécutif municipal, et exige la suspension immédiate du processus de démolition actuellement en cours. La construction de villes socialement justes et territorialement solides ne peut pas être faite à la marge des besoins et des droits de ceux et celles qui leur donnent vie.

Pour plus d'informations sur ces violations du droit au logement et sur la situation au Portugal, cliquer ici pour voir la vidéo réalisée par le Collectif Habita-Colectivo pelo Direito à habitação e à cidade, à l'occasion de l'atelier organisé par l'AITEC-HIC lors de l'Université d'été de la Solidarité Internationale du CRID, le 7 juillet 2012 à Lyon, France. Le collectif Habitat a désormais un site que vous pouvez consulter ici pour plus d'informations.

Vous pouvez aussi la voir directement ici:

Solidarité contre les expulsions et la démolition du quartier Santa Filomena, Amadora, Portugal from AITEC on Vimeo.

 

 Quelques photos de la répression subie par les habitant-e-s de ce quartier lors d'une manifestation pacifique.

 


 
Tags
• Droit à la ville   • Femme et habitat   • Violations des droits au logement et à la terre   
 
 


Habitat International Coalition
General Secretariat
 
<%=misereor_%>