Interconnexions à travers des Droits relatifs à l’Habitat et le Droit à la Ville: un dialogue collectif avec les rapporteurs spéciaux des Nations unies

Ce dialogue collectif sera le début de l’établissement de liens entre les droits à l’habitat et le droit à la ville : Table ronde entre les rapporteurs spéciaux des Nations unies, les organisations de la société civile et les gouvernements locaux et régionaux

La pandémie du COVID-19 a montré qu’il n’est pas possible de séparer la protection de la santé de l’accès à l’eau et à l’assainissement, au logement, à l’alimentation, à l’éducation, au travail et autres, ce qui met en évidence l’universalité et l’interdépendance des droits. Le contexte actuel a également ouvert de nouveaux espaces de collaboration entre des acteurs travaillant à différents niveaux et dans différents domaines pour répondre ensemble à des défis communs

Dans ce cadre, la Plateforme Globale pour le Droit à la Ville, la Coalition Internationale de l’Habitat et l’Organisation mondiale de Cités et Gouvernements Locaux Unis se sont réunis pour organiser un dialogue collectif entre rapporteurs spéciaux des Nations unies, organisations de la société civile et gouvernements locaux et régionaux. S’appuyant sur des collaborations antérieures que les trois co-organisateurs et leurs membres ont menées avec différents titulaires de mandats, l’initiative vise à renforcer et à soutenir leur travail, en identifiant les domaines et les canaux de coopération et de collaboration possibles avec les organisations de la société civile et les gouvernements locaux dans le cadre des droits relatifs à l’habitat et du droit à la ville.

Le dialogue se déroulera en deux sessions avec des mandats différents, la première aura lieu le vendredi 4 décembre 2020, entre 15h et 17h CET (vérifiez votre heure locale ici) avec les titulaires de mandats suivants :

  • M. Balakrishnan Rajagopal, rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à un logement convenable;

  • M. Pedro Arrojo-Agudo, rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits humains à l’eau potable et à l’assainissement ;

  • M. Felipe González Moralez,  rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits humains des migrants ;

  • M. Victor Madrigal-Borloz, expert indépendant des Nations Unies sur la protection contre la violence et la discrimination fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre ;

Les détails de la deuxième session avec les rapporteurs spéciaux des Nations unies seront disponibles au début de l’année 2021.

Tags: