Le rapporteur spécial sur le logement convenable appelle aux contributions: COVID-19 et le droit au logement

Le Rapporteur Spécial sur le droit à un logement convenable, M. Balakrishnan Rajagopal, invite les institutions nationales des droits de l’homme, les organisations de la société civile, les réseaux, les agences des Nations unies et les entités intergouvernementales, les gouvernements locaux et autres personnes disposant d’informations pertinentes à partager leurs contributions et apports pour son premier rapport à l’Assemblée générale des Nations unies.

Protéger les droits humains durant et après COVID-19

Plusieurs titulaires de mandat des Procédures spéciales axeront leurs prochains rapports thématiques au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies ou à l’Assemblée générale sur l’impact de la pandémie de COVID-19 sur la jouissance des droits humains. Le questionnaire est destiné à aider les expert/te/s des droits humains à obtenir des informations et à élaborer des recommandations détaillées sur les mesures prises par les gouvernements nationaux, fédéraux et locaux afin de protéger leur population et de garantir la jouissance des droits humains, y compris les groupes particulièrement exposés à la discrimination ou à l’exclusion sociale, tels que les personnes âgées, les personnes sans-abris, les femmes, les enfants, les personnes handicapées, d’ascendance africaine, les travailleurs domestiques et migrants, les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans ou de genre variant (LGBT) les personnes soumises à des formes contemporaines d’esclavage et les personnes vivant dans la pauvreté ou en situation de pauvreté du fait de la crise ainsi que les peuples autochtones.

Afin de faciliter la réponse aux questions des Procédures spéciales, un questionnaire a été élaboré. Celui-ci comprend une liste de questions communes ainsi que des questions thématiques spécifiques, répondant aux besoins particuliers d’informations des mandats participants

Qui devrait répondre au questionnaire/à l’appel à contributions ?

Les titulaires de mandat invitent les États, les Gouvernements régionaux et locaux, les organisations internationales et régionales, les institutions nationales des droits humains, les organismes de promotion de l’égalité et les organisations de la société civile, les agences, fonds et programmes des Nations Unies et les autres parties prenantes intéressées à partager les informations pertinentes pour leurs rapports respectifs.

Comment et jusqu’à quel moment est-il possible de transmettre les contributions ?

Les réponses aux questionnaires et les contributions devraient être transmises à l’adresse suivante registry@ohchr.org avant le 19 juin 2020. Merci de bien vouloir indiquer dans l’objet du courriel qu’il s’agit d’une « Réponse au questionnaire conjoint des Procédures spéciales ». Le questionnaire est disponible en anglaisfrançais et espagnol.

 

Tags: