Déclaration d’octobre urbain du Groupe de travail Femmes et Habitat Afrique (WHWG)

Brève introduction à notre déclaration pour Octobre Urbain.

L’objectif d’Octobre urbain est de nous faire réfléchir sur l’état de nos villes et sur le droit fondamental de tou-te-s à un logement adéquat. C’est l’occasion de rappeler au monde que nous avons tou-te-s le pouvoir et la responsabilité de façonner l’avenir de nos villes et de nos villages.

Plus important encore, ce devrait être l’occasion de réfléchir à la situation de millions de femmes qui ont été privées de leurs droits à un logement adéquat et à la terre.

Le droit à un logement adéquat a été reconnu dans l’article 11 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et dans d’autres instruments internationaux.

Disposer d’un lieu de vie sûr est l’un des éléments fondamentaux de la dignité humaine, de la santé physique et mentale et de la qualité de vie globale, qui permet le développement de chacun-e.

L’un des principaux obstacles à la promotion économique des femmes et à leur participation effective aux activités de développement dans de nombreuses régions du monde, mais surtout en Afrique, est la résistance traditionnelle contre la propriété et l’héritage des terres et des biens par les femmes.

Les recherches ont montré jusqu’à présent que les lois et les politiques ne sont pas les principaux obstacles à l’accès des femmes à la terre et au logement ou à leur héritage. Le problème réside plutôt dans l’adhésion aux lois et aux politiques au sein des familles et de la parenté, en raison de traditions et de pratiques culturelles profondément ancrées.

Lire l’intégralité de la déclaration

 

Tags: