Nouveau rapport de HLRN : Conflit, occupation et guerre au milieu d’un cessez-le-feu mondial

HLRN a produit une nouvelle publication à l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’homme pour l’habitat 2021 et du mois d’activités qui s’ensuit. L’étude Conflit, occupation et guerre désagrège les données de la base de données des violations du HLRN pour se concentrer sur les violations flagrantes des droits de l’homme à un logement adéquat et à la terre dans des situations de conflits, d’occupations et de guerres en cours.

En reconnaissance de l’appel simultané à un cessez-le-feu mondial pendant la pandémie COVID-19, le rapport couvrant les années 2020 et 2021 montre comment le monde a défié cet appel à la paix au milieu des crises complexes de l’urgence de santé publique commune et de la progression du changement climatique. Les conclusions font état de 75 730 371 à 80 220 006 victimes cumulées de violations flagrantes des droits de l’homme liées à l’habitat dans le cadre des conflits, occupations et guerres actuels, avec des sous-totaux de 11 135 280 à 11 698 225 pour la seule année 2020, et de 5 378 865 à ce jour en 2021, avec au moins 1 676 000 autres personnes actuellement menacées.

Cette étude représente la première fois que le HLRN jette un regard aussi global sur les droits au logement et à la terre pendant tous les conflits, occupations et guerres au cours d’une période spécifique. La publication fournit un résumé narratif des résultats et des tendances qu’ils représentent, ainsi qu’un tableau de données entièrement annoté pour aider ceux qui surveillent les expulsions et les déplacements, parmi d’autres violations des droits de l’homme dans le contexte d’opérations militaires et d’autres violences armées menées par des États et d’autres acteurs dans le monde.

Téléchargez le rapport disponible en anglais : Conflit, occupation et guerre : violations des droits de l’homme liées à l’habitat depuis l’appel à un cessez-le-feu mondial lancé à l’époque de la pandémie.

Tags: