HIC nomme trois nouvelles intégrantes, uniques, au Conseil des Sages: Ifeyinwa Ofong, Lorena Zárate et Shivani Chaudhry

Le titre de Gardien de la sagesse HIC est décerné par le Conseil HIC aux Adhérent-e-s HIC pour signifier que le récipiendaire est le gardien d’un savoir précieux, résultat de l’engagement de cette personne envers la Coalition au fil du temps, de son évolution et de la lutte pour un développement durable des établissements humains centré sur les personnes. 

Le Conseil confère aux gardiens de la sagesse la qualité de Adhérent-e de la HICademy et le privilège d’éclairer la HIC pour poursuivre sa mission.

Au cours de l’Assemblée générale de HIC qui s’est tenue le 13 décembre 2022, la Coalition a approuvé trois nouveaux Gardiens de la Sagesse : Ifeyinwa Ofong, Lorena Zarate, Shivani Chaudhry.

Dr Ifeyinwa Ofong a commencé sa carrière comme maître de conférences au département de géographie et de planification régionale de l’université de Jos, au Nigeria. Elle est ensuite passée au département de planification urbaine et régionale de l’université du Nigeria, où elle a occupé divers postes, notamment celui de maître de conférences, de chef du département de planification urbaine et régionale, de chercheuse principale et de coordinatrice de cours à l’Institut d’études sur le développement. 

Elle est la coordinatrice nationale de Women in Development and Environment : WorldWIDE Network Nigeria et s’est engagée à donner aux femmes les moyens de s’exprimer et de participer à la prise de décision et à la gouvernance.

Son travail s’est depuis étendu à de nombreux comités et organisations de la société civile, notamment le Comité des ONG des Nations unies sur le développement social et le Groupe de travail des ONG des Nations unies pour mettre fin au sans-abrisme, où elle siège au comité exécutif et préside le groupe Open Door. Elle a été membre du conseil d’administration de la Coalition internationale de l’habitat et est actuellement la présidente du groupe de travail sur les femmes et Habitat Afrique de cette coalition.

Le Dr Ify Ofong est également membre de la Coalition mondiale pour les socles de protection sociale. En tant que membre du comité directeur du Réseau africain des refuges pour femmes, qui fait partie du Réseau mondial des refuges pour femmes, le Dr Ofong travaille avec d’autres groupes de la société civile pour offrir des espaces sûrs et des refuges aux femmes qui survivent à la violence et aux abus.

En tant que consultante en développement, elle a réalisé de nombreuses études et analyses sur de nombreuses questions sociales, notamment les relations et l’intégration du genre, l’élimination des pratiques traditionnelles préjudiciables aux femmes et aux filles, l’analyse de la situation des femmes et des enfants dans les bidonvilles urbains au Nigeria, l’analyse des parties prenantes de la protection sociale au Nigeria, des études sur la réduction de la pauvreté, le recensement des logements, le projet de réforme du secteur de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement dans les petites villes, le suivi et l’évaluation des objectifs du Millénaire pour le développement au Nigeria, le leadership des femmes et leur participation à la prise de décision, l’élaboration de plans stratégiques pour les organisations de la société civile et les agences gouvernementales, ainsi qu’un groupe d’experts des Nations unies.

Elle est auteure de nombreuses publications, a participé et présenté des articles dans de nombreuses conférences internationales et locales. Elle a également reçu de nombreux prix pour son travail et ses contributions au développement communautaire, à la promotion et à l’autonomisation des femmes et des jeunes. 

Ify Ofong a rejoint la coalition Habitat International en juin 2001, lors de la conférence du Centre des Nations Unies pour les établissements humains et de la 25ème session spéciale de l’Assemblée générale des Nations Unies pour la mise en œuvre du programme Habitat (Istanbul +5), qui s’est tenue à New York. USA, du 30 mai au 8 juin 2001. Depuis lors, elle a participé, en utilisant ses propres ressources, aux événements de HIC, travaillant avec Ana Sugranyes, la secrétaire générale, pour organiser les événements et les réunions de HIC lors de nombreux Forums urbains mondiaux.

Ify a représenté HIC en 2005, lors de la Commission des Nations Unies sur le Développement Durable – 13, qui s’est tenue au siège de l’ONU, à New York, aux États-Unis. Depuis lors, elle a représenté HIC et organisé de nombreux événements parallèles au nom de HIC à la Commission des Nations Unies pour le Développement Social et à la Commission sur le Statut des Femmes. Elle a utilisé ses propres ressources pour participer et accueillir nombre de ces réunions à New York. Elle a également travaillé en étroite collaboration avec Álvaro Puertas, dans de nombreux événements HIC aux Nations Unies et à UN Habitat.

Lorena Zárate a étudié l’histoire et la pédagogie à l’université nationale de La Plata, sa ville natale en Argentine. Elle a combiné ses études en travaillant comme membre de l’équipe de rédaction du Centre d’études et de projets environnementaux (Fondation CEPA), du Forum latino-américain des sciences de l’environnement (FLACAM) et du Journal de l’environnement. Elle s’est installée à Mexico en 1999. En 2000, elle a commencé à collaborer avec Fomento Solidario de la Vivienda (FOSOVI) et d’autres membres de la Coalition mexicaine pour l’habitat (CHM pour ses initiales en espagnol), l’ancienne équipe de la Coalition internationale pour l’Habitat – Secrétaire général (HIC-GS) et le Mouvement populaire urbain à l’organisation de la première Assemblée mondiale des habitants. Avec Enrique Ortiz, elle a facilité la création du bureau régional HIC-Amérique latine, dont elle a été la coordinatrice entre 2003 et 2011. Elle a été élue par les membres de HIC comme présidente de HIC pour deux mandats consécutifs (2011-2019).

Parmi d’autres processus pertinents de mobilisation sociale et de plaidoyer, Lorena a participé à l’élaboration et à la diffusion de la Charte mondiale du droit à la ville (2005), de la Charte de Mexico pour le droit à la ville (2010) et du Nouveau Programme pour les Villes (2016). Au cours des deux dernières décennies, elle a étroitement collaboré avec les rapporteurs spéciaux des Nations unies sur le droit à un logement adéquat et avec le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme dans l’élaboration de rapports thématiques et de recommandations pour les gouvernements nationaux et locaux concernant la sécurité d’occupation, le droit à la terre et au logement et le droit à la ville. Lorena a participé au lancement de la Plateforme mondiale pour le Droit à la Ville (2014-) et fait actuellement partie de son équipe de soutien. Elle a promu des alliances stratégiques avec d’autres réseaux internationaux, notamment des mouvements sociaux, des professionnels et des universitaires. Le partenariat de longue date avec Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), le plus grand réseau mondial de ce type, coopérant à la coproduction de connaissances et de politiques municipales, présente un intérêt particulier.

Elle a participé en tant que co-auteure à de nombreux ateliers, séminaires et conférences, ainsi qu’à des réunions avec les membres et alliés de HIC, avec des communautés locales, des activistes et des autorités publiques dans plus de 30 pays dans toutes les régions. Elle est auteur et coauteur de plusieurs articles pour des publications en Amérique latine, en Amérique du Nord, en Afrique du Sud et en Europe, ainsi qu’éditrice de livres sur des questions liées au droit au logement, à la production sociale de l’habitat et au droit à la ville. En 2013, elle a reçu la John Bousfield Distinguished Visitorship du programme de géographie et d’urbanisme de l’Université de Toronto, et elle a récemment terminé une maîtrise en économie politique à l’Université Carleton d’Ottawa, au Canada, où elle réside actuellement.

Shivani Chaudhry est reconnue mondialement comme une experte des droits de l’Homme, avec une expertise particulière en matière de logement, de terre et de questions connexes. Elle est l’ancienne directrice exécutive du Réseaux du Droit à la Terre et Logement India (HIC-HLRN), où elle a travaillé pendant 17 ans, de 2004 à 2021. Avant cela, elle a travaillé pendant cinq ans au Center for International Environmental Law (CIEL) à Washington, D.C., aux États-Unis.  

Shivani est titulaire d’une licence en économie du St. Xavier’s College (Université de Bombay), en Inde, et d’une maîtrise en études environnementales de l’Université Brown, à Providence, aux États-Unis.  

Elle travaille dans le domaine des droits de l’Homme depuis plus de vingt ans, en se concentrant sur les droits économiques, sociaux et culturels, en particulier les droits de l’Homme à un logement adéquat, à la terre, aux moyens de subsistance et à l’environnement. Elle s’est engagée activement dans les questions liées aux expulsions forcées, aux déplacements, aux sans-abri, au droit à la terre, aux catastrophes, à la justice climatique, à la discrimination, au développement durable, aux droits des femmes et à l’éducation aux droits de l’Homme. Elle a dirigé de nombreux ateliers d’éducation et de formation aux droits de l’Homme aux niveaux national et international, et a également contribué à l’élaboration de normes internationales relatives au logement et au droit à la terre. Elle a également contribué à l’élaboration de normes internationales relatives aux droits au logement et à la terre, notamment les principes directeurs des Nations unies sur la sécurité d’occupation pour les pauvres en milieu urbain et la Déclaration des Nations unies sur les droits des paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales.

Au fil des ans, Shivani a été associée à plusieurs réseaux et mouvements nationaux et internationaux. Elle a cofondé le Shahri Adhikar Manch, basé à New Delhi: Begharon Ke Saath (Forum des droits urbains : avec les sans-abri) et le groupe de travail sur le droit au logement de Delhi, et a également été l’un des membres fondateurs du groupe de travail sur les droits de l’Homme en Inde et aux Nations unies. Elle a été membre du groupe de travail sur les réformes foncières du ministère du Développement rural du gouvernement indien et a contribué au projet de politique nationale de réforme foncière de 2013 et au projet de loi nationale sur le droit à la propriété de 2013.

Shivani s’exprime régulièrement sur les questions de droits de l’Homme dans diverses plateformes internationales et nationales. Elle a également pris la parole sur le thème des droits fonciers au Parlement européen. Elle écrit dans des journaux, des magazines et des revues, et a contribué à plusieurs publications et ouvrages, notamment ceux publiés par l’American Society for International Law, ONU-Habitat et Oxford University Press. Elle aime également écrire des nouvelles et des poèmes.

Notre Coalition apprécie grandement l’engagement de ces trois personnes et nous sommes honorés de pouvoir compter sur leur grande expérience pour remplir la mission de HIC.

Tags: