[Vidéos] Comment se former pour devenir des agents collectifs de changement pour faire progresser les droits de l’Homme liés à l’habitat?

Depuis des décennies, les travaux précurseurs de Paulo Freire sur les pédagogies émancipatrices ont été enrichis par les pratiques de co-apprentissage des mouvements sociaux et des organisations de base à travers le monde. Cette série de courts métrages aborde cette question du point de vue des écoles de la Coalition Internationale de l’Habitat en Amérique latine (HIC-AL). Les écoles de HIC-AL sont une collection d’expériences d’apprentissage, développées et mises en œuvre par les Adhérent-es, Ami-es et Allié-es de HIC, avec un important degré d’autonomie et des principes et pratiques pédagogiques partagés.

Nous sommes ravi-es d’annoncer la publication des quatre premiers courts métrages de cette série (en espagnol), qui ont été développés par quatre Adhérent-es de HIC-AL avec le soutien créatif de La Sandía Digital, et organisés par le programme KNOW.

Queremos cambiarlo todo. Formación feminista por los derechos a la ciudad’ de CICSA (Nous voulons tout changer. Formation féministe pour les droits à la ville) montre le pouvoir émancipateur des pédagogies féministes mises en œuvre dans le projet ‘Voix de femmes diverses pour des villes sûres, inclusives et durables’ à Córdoba, en Argentine.

 ‘Derecho a la ciudad y al territorio – Medellín ciudad accesible‘  (Droit à la ville et au territoire – Medellín, ville accessible), de Corporación Región & Fuerza Incluyente, souligne les pédagogies créatives par lesquelles le droit à la ville est inscrit et revendiqué par des collectifs de personnes handicapées dans des espaces pédagogiques tels que les taxis et les places publiques.

 ‘La vivienda es el principio y no el final’, (Le logement est le début et non la fin), de FUCVAM, synthétise la longue histoire des pédagogies sous-jacentes à la Fédération Uruguayenne des Coopératives de Logement Mutuel, et la manière dont elles façonnent et sont façonnées par les différentes relations avec l’Etat ainsi que par les dynamiques intergénérationnelles et de genre.

Fortalecimiento de capacidades para la producción social del hábitat’ (Renforcement des capacités pour la production sociale de l’habitat), de l’UNC reflète des décennies de mise en réseau d’expériences pédagogiques visant à consolider les capacités locales et régionales pour la production sociale de l’habitat, depuis les expériences argentines de Taller Total dans les années 1970 jusqu’au Diplôme ibéro-américain actuel sur la conception participative d’habitats durables.

Tags: